Communiqué de presse
À Nantes, le 10 décembre 2019

Le Fongecif Pays-de-la-Loire se transforme en Transitions Pro Pays-de-la-Loire

Dans le cadre de la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, le Fongecif Pays-de-la-Loire devient officiellement Transitions Pro Pays-de-la-Loire au 1er janvier 2020, sans rien perdre de son expertise avérée. De quoi le positionner plus que jamais comme acteur référent des transitions professionnelles avec deux nouveaux leviers d’action : le CPF Projet de Transition Professionnelle et le dispositif « démissionnaire ».

Gestion du CPF Projet de Transition Professionnelle…

Organisme paritaire (1) et garant de l’équité pour les bénéficiaires sollicitant son intervention, Transitions Pro Pays-de-la-Loire agit en faveur du développement des compétences, des transitions professionnelles et in fine en faveur de l’emploi dans la région en toute transparence.

Partant de là, Transitions Pro Pays-de-la-Loire assure désormais la gestion du CPF Projet de Transition Professionnelle. « Le CPF est par définition notre outil de financement en vue d’aider les personnes, positionne Fabrice Legendre, Directeur de Transitions Pro Pays-de-la-Loire au 1er janvier 2020. Nous sommes les seuls en région à en disposer là où auparavant le CIF (2) était accessible via les Fongecif au profit de 80 % de la population du secteur privé et via les Opacif. Trouver son interlocuteur pouvait toutefois être compliqué pour le salarié. À partir du 1er janvier nous sommes donc l’unique acteur à s’adresser à tous les salariés de droit privé souhaitant changer de métier ou de profession. »

Concrètement, le CPF Projet de Transition Professionnelle permet à tout salarié, au cours de sa vie professionnelle, de suivre à son initiative, une formation en vue de changer de métier ou de profession. Le salarié doit constituer un dossier de financement qui est étudié par une Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale. Transitions Pro Pays-de-la-Loire accompagne les demandeurs de CPF (réunions d’information collective, analyse du projet et des différentes possibilités de formation, accompagnement dans le parcours de la demande…).

Dans le même temps, désormais les organismes de formation voient leur rôle clairement défini avec obligation de réaliser de leur côté un « bilan de positionnement préalable » : « Salariés et organismes : nous avons désormais deux interlocuteurs, précise Fabrice Legendre. La loi impose dorénavant d’individualiser sa formation et que les organismes modularisent la formation pour une parfaite adaptation ! »

Leur revient donc d’évaluer les connaissances de la personne en vue d’adapter la formation au plus juste de ses besoins. Le rôle de Transitions Pro Pays-de-la-Loire étant de s’assurer in fine que ce positionnement répond bien aux besoins du salarié et sans mettre en danger son projet et son futur emploi.

…et dispositif « démissionnaire ».

Au cœur de l’actualité puisqu’il s’agit d’un projet phare du gouvernement entré en vigueur au 1er novembre 2019, ce nouveau dispositif ouvre un droit aux allocations chômages pour le salarié démissionnaire qui a un projet de reconversion professionnelle ou de création d’entreprise sérieux et fiable. Il répond à des attentes de certains publics qui jusqu’à présent pouvaient ou non en passer par une rupture conventionnelle, et parfois démissionner sans protection.

« Ce nouveau dispositif s’appuie sur trois étapes : le salarié doit rencontrer obligatoirement un conseil en évolution professionnelle. Le salarié revient ensuite vers nous. Objectif : que nous validions le caractère réel et sérieux du projet sur sa cohérence, sa pertinence d’un point de vue financier et au regard de l’emploi. »

S’il y a validation, le salarié aura alors une attestation et se dirigera vers Pôle Emploi à même de lui octroyer l’allocation chômage. Le salarié aura donc droit à des allocations. Pôle emploi pouvant le cas échéant prendre en charge le financement d’une formation.

Permanences maintenues et nouvelle gouvernance

Conformément aux attentes de ses financeurs, CONSEIL REGIONAL et DIRRECTE, Transitions Pro Pays-de-la-Loire voit ses permanences maintenues à périmètre constant sur les 5 départements des Pays-de-la-Loire au 1er janvier. Son expertise sur l’ingénierie de parcours de formation certifiante devant plus que jamais être pertinente : « Notre travail ? Adapter au plus juste, au plus près et au moindre cout la formation financée aux besoins des personnes et du marché du travail – emplois de niche comme sous tension et suivre les personnes jusqu’à l’obtention de la certification. »

(1) La nouvelle gouvernance de Transitions Pro Pays de la Loire au 1er Janvier 2020 :

> Naulleau Jean-Noël (MEDEF) Président
> Michard Françoise (CFDT) Vice-Présidente